Tarif EDF Pro : est-il plus avantageux pour les startups et les PME ?

PME

Publié le : 11 décembre 20237 mins de lecture

Comme pour les particuliers, le prix de l’électricité pour les professionnels est en lien avec divers facteurs. Des raisons très concrètes comme le contexte international pèsent sur la facture. La fiscalité liée à l’énergie joue aussi un rôle dans la hausse des tarifs d’électricité à destination des entreprises, start ups et PME.

Les besoins spécifiques des entreprises

À l’instar des grandes firmes, les sociétés de taille modeste comme les start ups et les PME (petites et moyennes entreprises qui comptent moins de salariés) souscrivent un contrat énergie pour professionnels. Le tarif EDF pour les entreprises répond aux nécessités spécifiques de ce type d’entités économiques. Une start up correspond à une entreprise en phase de démarrage. Elle n’est pas forcément rentable, et peut connaître des variations imprévisibles en termes de chiffre d’affaires. Plus stables, les PME ont un modèle économique déjà bien rôdé. Certaines de ces PME sont d’ailleurs d’anciennes start ups. Ces deux catégories constituent une clientèle convoitée par les fournisseurs d’énergie car elles sont parfois de grandes consommatrices de kWh. Elles sont donc l’objet de démarchages fréquents de leur part, dans le cadre très concurrentiel des pourvoyeurs d’électricité. Afin de faire leur choix, dès le lancement de leur activité ou pour la souscription d’un nouveau contrat, ces entreprises ont souvent besoin d’un intermédiaire qui étudie les offres proposées. Un fournisseur d’électricité pour professionnel ne se choisit pas à la légère. Les conseils de ce spécialiste sont utiles, car ils ne se limitent pas à indiquer le contrat le moins cher. La formule proposée correspond à une solution sur mesure, adaptée à la situation de l’entreprise concernée. En fonction de l’activité de cette dernière, de sa localisation sur le territoire entre autres, un courtier en énergie permet de repérer le meilleur abonnement possible. Cette partie fixe (l’abonnement) n’est qu’un élément de la facture. Elle est complétée par un montant variable, en lien avec la quantité d’énergie consommée. Cette double structure de la facture rend possibles les comparaisons, en vue de distinguer le fournisseur qui tarifie l’abonnement et les kWh les moins chers. À chaque entreprise ses avantages !

Les profils de consommateurs professionnels

Le tarif pro edf s’applique à trois catégories. La puissance du compteur définit en effet trois types de profils parmi les professionnels abonnés chez ce fournisseur. Une start up ou petite entreprise dotée d’un compteur électrique dont la puissance est inférieure ou égale à 36 kVA (kilovoltampères) entre dans la catégorie « Tarif Bleu ». Lorsque la puissance est comprise entre 37 et 250 kVA, l’entreprise correspond au « Tarif Jaune ». Au delà de 250 kVA, c’est le « Tarif Vert » qui s’impose. Il concerne des industries ou autres collectivités de grande envergure. La taille de l’entreprise est en effet un critère décisif. Au sein même des PME, il existe une grande diversité de volumes. Ces différences justifient des attentes variées en termes de contrats et de tarifs. Une petite start up où quelques salariés sont devant leur ordinateur individuel a des besoins énergétiques plus modestes qu’un atelier de production. L’activité des entreprises joue également un grand rôle car certains secteurs sont plus énergivores que d’autres. Une petite fabrique équipée d’un outillage lourd, grand consommateur d’énergie, a des factures coûteuses. À l’inverse, une agence qui ne produit pas de biens matériels génère bien moins de kWh. L’ancienneté des machines, dans la mesure où l’entreprise concernée en utilise, constitue aussi un élément déterminant. Du point de vue énergétique, un outillage électrifié vétuste alourdit la facture. Il paraît donc judicieux de moderniser les équipements en question afin de doter son entreprise d’un processus de production moins énergivore. Cette mise à niveau ne nécessite pas obligatoirement le remplacement intégral des machines. Des modifications simples peuvent contribuer à alléger la consommation en kWh. L’éclairage ancien des locaux gagne à être abandonné au profit d’ampoules LED. Sensibiliser les salariés à des pratiques plus vertueuses à l’égard des activités énergivores porte aussi ses fruits. Optimiser les kWh reste une excellente conduite à tenir.

Opter pour une électricité verte ?

Réduire la consommation d’une start up ou d’une entreprise du type PME doit s’inscrire dans une démarche cohérente. En ce qui concerne le chauffage de locaux professionnels, il faut avant tout veiller à leur isolation. Dans un espace où les ponts thermiques sont nombreux, l’air chaud fuit. Un tel gâchis de kWh ne peut que perdurer, même si un changement d’outillage électrique ou de fournisseur d’énergie a lieu. Des travaux préalables, incluant une amélioration de l’isolation des locaux et bâtiments professionnels, sont sources d’économies. Une fois cette démarche réalisée, après un audit énergétique le plus souvent, les chefs d’entreprise ont la possibilité d’optimiser la dépense en kWh correspondant à leur activité professionnelle. De plus en plus de fournisseurs d’électricité proposent des formules d’équipements sur mesure. Pour les entreprises dont les bâtiments permettent une pose de panneaux photovoltaïques, l’électricité verte représente une solution très satisfaisante. Plusieurs prestataires présentent des contrats de ce type et distinguer leurs avantages n’est pas toujours facile. Avec un courtier en énergie, les propositions des fournisseurs sont plus simples à décrypter puisque ce spécialiste est en mesure de les comparer avec précision. Les technologies qui exploitent l’énergie solaire connaissent un succès grandissant parmi les professionnels. Il s’agit d’une ressource inépuisable et non polluante. De plus, elle est un recours possible partout sur le territoire, y compris dans les régions les moins ensoleillées. En façade ou sur le toit du bâtiment qui abrite votre activité professionnelle, des panneaux photovoltaïques diminuent son empreinte carbone. Ces équipements la réduisent même beaucoup, elle est huit fois moindre comparée à celle d’un local sans production d’électricité verte sur place. L’atout principal de ces panneaux, c’est en effet leur faculté de transformer l’énergie du soleil en électricité et de manière non polluante. La pose de ces équipements réduit donc le budget que les entreprises, start ups ou PME, consacrent à l’énergie pour maintenir leur activité.

Cloison amovible sur mesure : l’élément clé pour une organisation spatiale efficace
Comment faire pour créer le bureau de vos rêves ?

Plan du site