Tri sélectif et coronavirus : pourquoi il ne faut surtout pas jeter masques, gants et mouchoirs dans la poubelle jaune ?

Coronavirus et tri sélectif

Les agents de collecte et de tri des déchets tirent la sonnette d’alarme : depuis le début de la crise sanitaire, les Français commettent une erreur récurrente : ils jettent masques, gants, mouchoirs et lingettes dans la poubelle jaune, alors que les consignes du gouvernement sont très claires : ces derniers doivent être déposés dans la poubelle de tri sélectif spécial ordures ménagères dans des sacs hermétiques, pour limiter les risques de contamination.


Comme les gants sont en plastique ou en latex, et les masques et les mouchoirs sont en papier, le commun des mortels pense que ces déchets doivent aller dans le tri sélectif.


Rappel des consignes de tri : 2 étapes à suivre

Que vous soyez malades ou non, il faut adopter les bons gestes d’hygiène face à la crise sanitaire liée au Covid-19 :

Masques, gants, mouchoirs, lingettes ou bien encore matériel médical usagé, tous ces déchets sensibles doivent être mis dans un premier sac fermé hermétique : utiliser un sac à part pour ces déchets spécifiques

Conserver le sac 24 heures, puis enveloppez-le dans un deuxième sac plastique et jetez-le dans un bac d’ordures ménagères.

A l’heure actuelle et plus que jamais, il est essentiel de faire preuve de civisme et de solidarité en respectant les consignes de tri !

Ainsi, vous l’aurez compris, les mouchoirs, masques et gants doivent impérativement être jetés dans le bac d’ordures ménagères. Enfermés en sacs, ils seront ensuite incinérés et ne feront courir aucun risque de transmission (notamment aux agents des plateformes de tri), car personne n’y aura touché

 

Rappel : tri des 5 flux obligatoires en entreprises

Bien faire son tri à la maison est très important, mais il l’est tout autant au bureau, ce dernier étant même devenu une obligation.

En effet, on citera ici le décret n° 2016-288 en date du 10/03/2016, l’obligation aux producteurs et détenteurs de déchets (entreprises, commerces, administrations…) de trier à la source 5 flux de déchets afin de favoriser la valorisation de ces matières, à savoir :

  • Papier
  • Plastique
  • Métal
  • Verre
  • Bois

Depuis le 01/01/2018, ce décret s’applique à l’ensemble des implantations de plus de 20 salariés ainsi qu’à toutes les administrations publiques.

A qui faire appel pour des travaux d’aménagement dans une entreprise ?
Travaux d’entreprise : que vérifier sur les devis des professionnels ?